LA BANDE DESSINEE AU PRISME DE LA VILLE ET DE L’ARCHITECTURE, ET INVERSEMENT

Archi et BD. La ville dessinée . Cité de l’Architecture et du Patrimoine, Paris.Jusqu’au 28 novembre 2010.

LA BANDE DESSINEE AU PRISME DE LA VILLE ET DE L’ARCHITECTURE, ET INVERSEMENT
Un texte de Paul Ardenne

« La ville fascine les auteurs de bande dessinée. Certains, comme François Schuitten, en font la source première de leur inspiration, la plupart l’utilisent comme un cadre, un décor véhiculant à la fois leur perception de la ville contemporaine et leurs rêves de villes meilleures », écrit François de Mazières, président de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine et maître d’œuvre d’une exposition attendue, « La ville dessinée ». Et de continuer, si besoin était de justifier de la nécessité de la mise en reflet des relations entre bande dessinée et architecture: « Parce que les dessinateurs de bandes dessinées sont les témoins des grandes interrogations du XXe siècle et de notre époque. »
…suite, ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s