ECDM : Vade-mecum pour une architecture de la grâce pratique

Paul Ardenne : ECDM : Vade-mecum pour une architecture de la grâce pratique

Dominique Marrec (ECDM) participe en qualité d’oratrice oratrice au Premier Colloque International d’Architecture émotionnelle : Architecture et émotion
esthétique.
La « grâce » – comprendre, la beauté, l’élégance, le glamour, le naturel instillés dans les choses et les êtres. Ce qui est déclaré « pratique » – comprendre, ce qui va bien, ce qui est adapté, ce qui rend un service loyal et tombant à pic. Architecture de la « grâce pratique » que celle d’ECDM ? Aucun doute sur ce point. La « grâce » conférée aux bâtiments élaborés par cette agence parisienne : elle leur est consubstantielle, sans rien d’un ajout de circonstance, d’un « faire beau » pour épater le chaland. De même, leur caractère immanquablement pratique, useful. La beauté, pour l’occasion, rejoint l’utile et inversement, dans un élan dialectique ne devant rien au hasard. Démonstration ci-après, en dix points. Lire la suite : ici.
En Anglais, à lire ici.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s